DdYitMhWsAAAYhN

En tant que rapporteur pour avis de la mission eau - biodiversité du projet de loi de finances 2018, j'ai été nommé par Gérard LARCHER, président du Sénat, pour siéger au comité de pilotage des Assises de l’eau.

Pour moi, la première séquence de la tenue des Assises de l’eau, d’avril à juin, est l’occasion d’entamer des réflexions structurantes sur les grandes questions de politique de l’eau, la qualité et le financement de l’eau dans les territoires, la vétusté des infrastructures.

Seulement 0.6 % des canalisations en France sont renouvelées chaque année. L’eau perdue dans les fuites (dont le taux est évalué à 25%), correspond à l’équivalent du lac d’Annecy ! Le renouvellement des infrastructures est un enjeu financier mais aussi sanitaire colossal.

La seconde séquence, qui se déroulera de septembre à novembre, permettra d’évaluer la résilience des territoires au changement climatique.

J'ai ainsi intégré deux groupes de travail : ingénierie de financement et diagnostic technique et financier de la gestion de l'eau et de l'assainissement.

 

La presse en a parlé :

ouest-france.fr/pays-de-la-loire/chateau-gontier