Nous avons auditionné M. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, pour obtenir des explications complémentaires sur le plan gouvernemental de lutte contre l’insécurité routière.

A l'issue de l'audition, nous avons décidé de créer un groupe de travail pour évaluer, sans a priori, l’utilité de la réduction de la vitesse à 80km/h sur certaines routes.
En effet, la sécurité routière est un enjeu essentiel, qui mérite davantage que des effets d’annonce.