J'ai rencontré au Sénat des jeunes étudiants de Sciences Po et d'Assas pour échanger sur le fonctionnement du Sénat mais aussi sur la crise de notre démocratie et de la nécessité de restaurer un lien de confiance entre les citoyens et le politique.

Il me semble fondamental de faire de la pédagogie pour expliquer le fonctionnement de nos institutions et du bicamérisme. Je recevrai ainsi le plus possible de collégiens ou étudiants au Sénat.